Coopération

A l’échelle nationale

Coopération avec les Associations de Sauvegarde des Médinas de Tunisie : En tant que doyenne, l’ASM est amenée à coopérer avec d’autres associations naissantes de sauvegarde des médinas tunisiennes dont on dénombre une trentaine sur tout le territoire tunisien. Depuis les années quatre-vingt, des rencontres thématiques annuelles entre ces associations se sont tenues régulièrement à l’initiative de l’ASM de Tunis, dont certaines ont eu lieu à Tunis, Sfax, Monastir, Bizerte ou Gafsa.

Aussi l’ASM a-t-elle assuré une assistance à plusieurs villes tunisiennes, soit par des stages de formation à l’intention de techniciens ou gestionnaires de villes historiques (les villes de Sousse, Mahdia, Nabeul), soit par une assistance technique pour expertise et aménagement de projets particuliers (La dernière en date a concerné la ville de Boumerdès.

L’ASM est sollicitée comme expert pour établir des dossiers de classement, des diagnostics ou des études de faisabilité et de financement, relatifs à des interventions sur des bâtiments à intérêt architectural ou historique en dehors du périmètre de la Médina, tels que le Palais Kheireddine (La Manouba), le Palais Naceur Bey (Sidi Bou Saïd), la Chambre des Députés (Le Bardo), l’Hôpital Aziza Othmana (Kasbah de Tunis), l’Hôtel des Postes (Tunis), la cathédrale Saint-Louis (Carthage), l’ancienne chapelle à l’actuel Institut des Hautes Etudes Commerciales de Carthage, Mosquée El Abidine (Carthage), les abattoirs (Montfleury).

Elle a, également, fait partie des jurys de concours d’architecture relatifs à des bâtiments de prestige (Hôtel de Ville de Tunis, la Mosquée El Abidine, Le Palais El Abdellya, l’Université Zeitounienne à Maakel Ezzaïm, le Ministère des Finances à Bab Benat..) ainsi que du comité de suivi pour la réalisation de projets d’importance nationale, notamment le projet de construction de la Mosquée El Abidine de Carthage ainsi que celui de la construction de l’Hôtel de Ville à Tunis.

A l’échelle internationale

Assistance aux villes soit sous forme d’organisation à Tunis de stages de formation à l’adresse d’experts et de gestionnaires de villes historiques comme, notamment, l’encadrement d’une délégation provenant d’Alep, dans le cadre d’un projet d’assistance, bénéficiant de l’aide du FADES, ou de Zanzibar, s’inscrivant dans un programme appuyé par la Fondation Aga Khan ; soit en tant qu’expert pour la mise en place d’une institution adéquate pour la gestion de la ville d’Alep.

Participation à des ateliers restreints, avec présentation de l’expérience tunisienne comme une étude de cas, pour la sauvegarde de la ville de Samarkand (Ouzbékistan) avec l’appui de la Fondation Aga khan, pour la revitalisation urbaine de Jaipur intra-muros (Inde) à la demande de l’Agence d’Urbanisme de la ville de Lyon ainsi qu’au Brésil, à la demande de l’Ecole de San Salvador.

 Organisation, avec diverses institutions, de colloques régionaux ou internationaux à Tunis, tels que :

  • Villes historiques, sauvegarde et réhabilitation », séminaire ASM/UNESCO – Tunis 12-15 avr.1976.
  • Réhabilitation et rénovation urbaine dans la Médina », Conférence régionale sur l’habitat –ASM – Dar Lasram, fev. 1981.
  • L’habitat urbain contemporain dans les cultures islamiques », Ministère de   l’Habitat/Programme de l’Aga Khan pour l’architecture islamique/ASM/ARRU – Tunis, 17-22  oct. 1983
  • La photogrammétrie appliquée à l’architecture islamique », Symposium International Tunis Dar Lasram – 22-24 oct. 1984 ICOMOS/UPA.
  • Journée d’étude sur la Médina », Municipalité de Tunis/ASM – Dar Lasram, 26 nov. 1988.
  • La Médina, Intégration de l’héritage » à l’occasion du 25ème anniversaire de l’ASM, Tunis, juin 1992, avec le concours de l’Institut de Développement des Villes Arabes.
  • Stratégies de mise en valeur des villes historiques arabes », Médina de Tunis, 27-29 mars 1995, en partenariat avec le Programme de Gestion Urbaine/ Pays arabes.
  • Vieux quartiers, vie nouvelle : la réhabilitation en milieu historique » , Tunis, juin 1997 à l’occasion de la 2ème conférence Régionale Méditerranéenne des Villes du Patrimoine Mondial avec l’Organisation des Villes du Patrimoine Mondial (OVPM) et le soutien de la Fondation Aga Khan , Direction des Villes Historiques.
  • Espaces traditionnels, fonctions contemporaines », à l’occasion du 20ème anniversaire du classement de la Médina de Tunis sur la Liste du Patrimoine Mondial. Tunis, octobre 1999, avec le soutien de l’Unesco.
  • 1ère Rencontre Régionale des Villes du Patrimoine Mondial (Secrétariat Régional pour l’Afrique et le Moyen-Orient) », mai 2002, en collaboration avec l’Organisation des Villes du Patrimoine Mondial (OVPM).
  • Villes du Patrimoine Mondial : le classement et après?», Tunis, 10-11 février 2005, en collaboration avec le Secrétariat Régional de l’OVPM, le Centre International d’Etudes pour la Conservation et la Restauration des Biens Culturels (ICCROM), l’UNESCO, le Programme des Nations Unies pour le Développement à Tunis (PNUD) et l’Organisation des Villes Arabes (OVA).

Participation à des réseaux de recherche Euro-méditerranéens : L’ASM a été partenaire d’un réseau de villes du nord et du sud méditerranéens, dans le cadre du Programme « Euromed Heritage II : Patrimoines partagés : savoirs et savoir-faire appliqués au patrimoine architectural et urbain des19ème et 20ème siècles en Méditerranée », de 2002 à 2005.

L’ASM abrite depuis 2003 le Secrétariat Régional des Villes du Patrimoine Mondial pour les villes de l’Afrique et du Moyen-Orient et assure par la même la coordination régionale d’une trentaine de villes africaines et moyen-orientales inscrites sur la Liste du Patrimoine Mondial. (cf. Activités internationales /activités du Secrétariat Régional de l’OVPM à Tunis).