Introduction

Dans les années soixante, la Médina de Tunis devenait de plus en plus menacée par les démolitions qui pouvaient résulter de la percée de grandes avenues à travers le tissu historique.

En réponse à ces menaces, la Municipalité décida en 1967 la création de l’Association de Sauvegarde de la Médina.

Celle-ci se fixa pour objectifs, entre autres, de réhabiliter l’image de la vieille ville et de redéfinir son rôle dans l’agglomération tunisoise.

L’A.S.M. a pour vocation non seulement de conserver la spécificité et l’unité de la ville historique mais aussi d’assurer son intégration au reste de la ville, afin d’éviter sa marginalisation.

Trente neuf ans après sa création, et grâce à son atelier d’architecture et d’urbanisme et à son équipe de chantier, l’A.S.M. assure, désormais, diverses missions dans la Médina (conseil, maîtrise d’œuvre, restauration, bureau d’étude, formation…).

Elle reste, surtout, un lieu de rencontres et de recherches sur les questions urbaines, architecturales et socio-économiques qui concernent la ville historique.